Inauguration de la nouvelle Chambre tuniso-portugaise de commerce et d’industrie

Samir Majoul, Président de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, a présidé, lundi 02 juillet 2018 au siège de l’UTICA, la cérémonie d’ouverture de la Chambre de Commerce et d’Industrie Tuniso-portugaise et de l’association d’Amitié Tunisie-Portugal.

Etaient présents à cette cérémonie, Zied Ladhari, ministre tunisien du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale , Hichem Elloumi, vice-président de l’UTICA et président du conseil d’affaires tuniso-portugais, Luis Castro Henriques, président de l’AICEP (le syndicat du patronat portugais), José Ludovice, ambassadeur du Portugal à Tunis, Patrice Bergamini, Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, Donia Hedda Ellouze, présidente de la Chambre tuniso-portugaise, Zied Tlemçani, président de l’Association d’Amitié Tunisie-Portugal.

Dans son discours de bienvenue, M. Majoul a affirmé que la Chambre de Commerce et d’Industrie tuniso-portugaise et l’Association d’Amitié tuniso-portugaise seront avec le cote conseil d’affaire mixte des moyens importants pour promouvoir la coopération bilatérale.

Il a souligné que pour relever le défi du développement les nouvelles structures d’appui doivent se mobiliser à coté du Conseil d’Affaires pour réussir ce challenge à travers des actions combinées et en créant des synergies entre elles et une dynamique avec l’AICEP le patronat portugais AEP et AIPA au profit des communautés d’affaires et des peuples des deux pays.

Après avoir félicité M. Ellouze et M. Tlemsseni pour leur élection à la présidence des deux nouvelles organisations, M. Majoul a salué le travail remarquable réalisé par le Conseil d’Affaires Tuniso-Portugais à travers son président, M. Elloumi et ses membres qui depuis 2007, ont balisé le terrain pour l’approfondissement de la coopération économique tuniso-portugaise.

Le partenariat tuniso-portugais, a affirmé M. Majoul recèle un potentiel et des opportunités à exploiter et dispose de toutes les conditions de réussite si tous les atouts qui lui sont spécifiques sont mis en avant et la Tunisie et le Portugal, plateformes à la croisée de grands marchés régionaux européen, africain et arabe peuvent établir un partenariat bilatéral et à l’international gagnant-gagnant qui ne peut être que bénéfique pour les économies des deux pays et pour la prospérité des entreprises portugaises et tunisiennes.

En Tunisie, notre ambition a ajouté le président de l’UTICA est de faire de notre pays un hub économique au centre de la méditerranée et le Portugal qui a réussi sa transition politique et économique est pour nous plus qu’un simple partenaire économique et commercial.

M. Luis Castro Henriques, chef de l’Agence portugaise pour l’investissement et le commerce extérieur, a souligné de son coté que les entreprises portugaises travaillent à promouvoir leurs activités en Tunisie soulignant que les entreprises tunisiennes et portugaises devraient s’appuyer d’avantage sur les structures d’appui des deux pays et recourir aux services des organisations de coopération bilatérales telles la chambre de commerce et d’industrie tuniso-portugaise, l’association d’amitié Tunisie-Portugal, le conseil d’affaires mixte pour développer leur coopération, promouvoir l’investissement et le commerce extérieur dans les deux pays et établir une coopération gagnant-gagnant en allant sur de nouveaux marchés, en particulier le marché africain.

Prenant la parole, M. Zied Laadhari, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale a affirmé que la nouvelle chambre de commerce et d’industrie et l’association d’amitié Tunisie-Portugal représentent de nouveaux moyens pour appuyer les efforts portugais et tunisiens pour le développement de la coopération bilatérale, soulignant la nécessité de bénéficier de l’expérience portugaise dans le domaine de la transition démocratique et économique.

Le ministre a mis l’accent sur les opportunités offertes par le partenariat tuniso-portugais, sachant que le Portugal est le cinquième investisseur étranger en Tunisie avec des s de l’ordre de 8 millions de dinars et environ 3 000 emplois créés dans les domaines de la mécanique, du textile, de la chimie et de l’agro-alimentaire. Il a ajouté que le rôle du secteur privé dans le développement économique est fondamental et qu’il doit bénéficier d’un environnement des affaires incitatif.

M. Hichem Elloumi, vice-président de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, a souligné de son coté que la Chambre de commerce et d’industrie tuniso-portugaise était le résultat de plusieurs années de travail intensif et de longue haleine engagé depuis des années. Des délégations portugaises de haut niveau ont été reçues à l’UTICA et des délégations tunisiennes ont visité le Portugal pour discuter des perspectives de développement des échanges bilatéraux. Les résultats sont au rendez-vous aujourd’hui, et le Portugal est le cinquième investisseur en Tunisie. M. Elloumi a souligné que les potentiels de la coopération tuniso-portugaise sont grands et qu’il est nécessaire pour le conseil d’affaires, la chambre et l’association d’amitié de travailler en synergie pour promouvoir les investissements en particulier dans la création de PME.

L’Ambassadeur du Portugal en Tunisie, M. José Ludovice, a salué quant à lui la réponse rapide des autorités tunisiennes à la demande de l’Association d’amitié tuniso-portugaise, soulignant l’importance du rôle de l’association dans la promotion de la coopération économique et le renforcement des relations économiques, politiques et culturelles entre les deux pays.

La Présidente de la nouvelle Chambre, Mme Donia Houda Ellouz, a quant à elle souligné l’importance du rôle des membres de la Chambre et de l’Association de l’amitié pour renforcer les relations entre les deux pays et tirer parti de l’expérience portugaise pour surmonter les difficultés politiques et économiques. Pour sa part, M. Zied Tlemsseni président de l’association d’amitié Tunisie- Portugal a souhaité donner la meilleure image de la Tunisie et renforcer la coopération et le succès du partenariat entre les deux pays.

    No Comment.